Virus Ebola

Afrique-Ebola : fermons donc nos frontières à l’Occident

J’écrivais dans un billet, publié le 30 septembre, que le virus Ebola était devenu un sujet d’import-export. Je ne croyais pas si bien dire. Voilà que maintenant on a eu un cas létal aux Etats-Unis suivi de potentiels affectés en surveillance et un malade (une aide-soignante) en Espagne. Et tous ces cas ont été importés d’Afrique.