Egypte 2019, la CAN de premières fois – Partie 2

Egypte 2019 se poursuit avec de nouvelles « premières fois ». Après mon précédent billet sur les faits qui constituent une première pour l’histoire de la CAN, d’autres nouveaux sont apparus. Décidément cette 32è édition veut marquer l’histoire.

L’Egypte a été sortie de la compétition en huitièmes de finale. Et ça au moins ce n’est pas la première fois qu’elle est éliminée avant la finale d’une CAN chez elle. En 1974, elle avait déjà terminé troisième à une CAN qu’elle accueillait. Par contre, elle avait remporté les éditions de 1959, 1986 et 2006 qu’elle avait accueillies.

Des règles du jeu à l’historique des rencontres ou victoires entre équipes participantes, des premières fois se révèlent encore.

La règle du 4è changement en cas de prolongation

A la Coupe du Monde 2018 en Russie, la FIFA a mis en application la règle autorisant les équipes à opérer un 4è changement si le match passe à la phase des prolongations. L’UEFA a suivi en appliquant la même règle lors de ses diverses compétitions de la saison 2018-2019.

La CAF a, pour sa part, adopté cette règle pour cette CAN 2019. Il s’agit donc de sa première application dans la compétition. Et c’est au stade des huitièmes de finale.

Qualification en quarts pour le Bénin et Madagascar

Les Ecureuils du Bénin et les Baréas de Madagascar ont créé la sensation dans cette CAN Egypte 2019.  Après leur première qualification pour un deuxième tour de la compétition, les deux équipes n’ont pas fait de cadeau aux Lions de l’Atlas et aux Léopards. Des herbivores (Ecureuils et Zébus) qui ont dévoré des carnivores, dirait-on. Ils ont été qualifiés pour la première fois de leur histoire en quarts de finale de la CAN.

Dans ce lot de surprises, celle de Madagascar est historique. Qu’une équipe faisant son baptême de feu en phase finale de CAN se qualifie pour le tour suivant. Seul le Cap-Vert, en 2013, avait fait autant.

Les premières ne se poursuivront malheureusement pas pour le Bénin et Madagascar. Elles ont été finalement éliminées en ces quarts de finale.

Les Baréas ont aligné 4 matches sans défaite

De 1982 à 2019, il y a 37 ans et 20 Coupes d’Afrique des Nations. Après 1982, Madagascar est le premier pays à ne pas avoir perdu ses 4 premiers matchs à la CAN. En 1982, la Libyen avait réussi l’exploit d’aligner 5 matchs sans défaites.

Ils auraient atteint ce vieux record libyen s’ils avaient pu battre la Tunisie lors des quarts de finale.

Premières victoires en confrontation directe à la CAN

Le Sénégal, en huitièmes de finale et en demi-finale, a rencontré pour la première fois l’Ouganda puis le Bénin. C’est la première fois que les Lions rencontraient ces deux nations en phase finale de CAN. Sadio Mané et sa bande ont donc obtenu les premières victoires du Sénégal sur ces deux pays en leur première confrontation en CAN.

Les Bafana Bafana quant à eux ont réussi l’exploit de défaire Mohamed Salah et ses coéquipiers sur leurs terres. Pourtant, les deux précédentes rencontres entre ces nations s’étaient soldées par des victoires des Pharaons. Le 24 janvier 1996 à Johannesburg, sur ses terres, l’Afrique du Sud avait été battue par 1 but à 0, et le 28 février 1998 à Ouagadougou, elle avait perdu 2 à 0 face à l’Egypte. Il s’agit dont en cette édition de la première victoire du pays de Mandela sur celui des Pharaons.

La qualification du Bénin pour les quarts de finale a deux aspects de « première fois ». Hormis la qualification elle-même, c’est la première fois que le Bénin bat le Maroc en phase finale. Leur seule et première rencontre précédente à ce niveau s’était tenue à Sfax au Maroc le 31 janvier 2004. Les Lions de l’Atlas avaient pris le dessus avec 4 buts à 0.

Le limon du Nil semble être d’une fertilité sans borne pour la culture des « premières fois » dans la Coupe d’Afrique des Nations.

Par Roger Mawulolo (facebook) (twitter)

 

À propos de l'auteur

Mawulolo

Ingénieur Informaticien de formation, ma passion pour la communication appuyée par des compétences et des expériences me permettent de travailler, aujourd'hui, dans la communication. Les politiques, stratégies et projets Jeunesse sont également mes dadas. A ce titre, je suis le coordonnateur de l'action Jeunesse" d'une communauté regroupant 35 associations, venant de 24 pays, réparties en Europe, en Afrique, en Amérique latine, dans l'Océan indien et dans le Pacifique. Sur ce blog personnel, je me livre à l'exercice de l'écriture, qui est aussi une de mes passions.

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *