Un homme, un vrai, doit avoir plusieurs prénoms

Un homme, un vrai, ne peut avoir qu’un seul prénom. Il doit avoir des prénoms cachés, des prénoms que tout le monde ne connait pas… Certains Africains croient même qu’avoir plusieurs prénoms constitue une sorte de protection. Soit ils se les donnent à eux-mêmes, soit ces prénoms leurs sont attribués par d’autres. Dans tous les cas ces prénoms fonctionnent quand ils sont acceptés et revendiqués par ceux qu’ils nomment.

Nuage de prénoms et de surnoms

Nuage de prénoms et de surnoms – Réalisé par Roger Mawulolo

Les prénoms (« normaux ») de naissance et de baptême

En Afrique, le prénom de naissance est généralement donné au nouveau-né huit jours après sa naissance. Dans certains pays, ce prénom n’est pas choisit au hasard, par exemple au Togo, le prénom que l’on donne est lié au jour ou aux circonstances de la naissance. A ces prénoms de naissance s’ajoute généralement un deuxième prénom, donné lors du baptême religieux. Ces deuxièmes prénoms ont souvent des consonances bibliques comme Jean-Baptiste ou Emmanuel.
Ces prénoms sont des prénoms « normaux » que l’on retrouve habituellement chez tout enfant. Moi je vous amène vers l’inhabituel même si tout dépend de là où on se situe.

Le prénom de combat ou de guerre ou de chasse

Quand l’homme grandit et que la vie le met face à des défis, il peut se donner du courage avec des prénoms de combat, de guerre ou de chasse, c’est selon. Ce prénom est par exemple souvent utilisé pour le sport traditionnel qu’est la lutte sénégalaise,  dans l’arène on connait de grands lutteurs qui se nomment Yékini ou Tyson (Tigre, Bombardier). Au Togo, cela peut être « Kpomgan Mayigan » (« même si tu me vois je vais quand même passer »). Tous ces prénoms sont censés donner des pouvoirs qui protègent de la chute ou de la mort. Pour les chasseurs, ils sont censés les rendre invincibles face aux animaux dangereux. Ces prénoms font penser à ceux des indiens d’Amérique que l’on peut voir dans les western (« Bison courageux », « Aigle puissant » etc). Certaines croyances disent que ce surnom doit être tu et caché : si jamais l’ennemi le connaît et le prononce, il pourrait alors vaincre son adversaire lors d’un combat.

Dans nos pays africains, lors des périodes de guerres ou de crises, on voit ces prénoms resurgir. En République Démocratique du Congo par exemple, le très redouté chef de la police de Kinshasa, Célestin Kanyama,  a pour surnom « Esprit de mort ». En Centrafrique, il existe un chef de guerre surnommé « Douze Puissances» et un autre « Le boucher »…

Le prénom de beuverie

Pour boire beaucoup il faut un prénom d’emprunt parlant. Un homme peut être surnommé « aklovi » au Togo (« la petite pirogue »), cela signifie que, quel que soit la quantité de boisson qu’il ingurgite, il tiendra toujours sur ses pieds. Jamais noyé dans l’alcool. Un autre prénom couramment donné est « han bliba nkoulété », cela désigne une personne qui peut boire jusqu’à ce que ses yeux deviennent rouges, tout en tenant toujours debout. A Abidjan, j’ai déjà entendu parler d’un habitué des bars que l’on surnommait «le gosier d’or». Ailleurs, même idée avec le surnom «l’éponge», je vous laisse imaginer leurs exploits dans le domaine…

Avec les nouvelles technologies, de nouveaux surnoms sont apparus, certains se font appeler « 1 giga » ou « 1 méga » car ils peuvent boire une quantité démesurée de boisson alcoolisée, sans vaciller. Je me suis toujours demandé si le giga ou le méga était lié au débit d’absorption ou à la capacité de stockage de leur ventre ! Je me dis que ce doit être un mélange des deux.

Le prénom de drague ou d’amour

Last but not least, les prénoms de drague ou d’amour. On leur attribue un pouvoir de séduction qui ferait tomber toutes les filles. Azianka (« corde de l’amour ») fait souvent allusion à un séducteur invétéré. Au Sénégal, le « super thiof » (mot wolof) est le type de garçon qui est beau gosse et qui fait facilement vaciller les cœurs des filles.
Là aussi avec les nouvelles technologies, on peut voir des hommes surnommés http pour « Homme Toujours Très Propre ». On a aussi des prénoms comme « connecteur » car le gars arrive toujours à ses fins c’est-à-dire à se « connecter » (si vous voyez ce que je veux dire) à la fille de ses désirs. D’autres surnoms que j’ai déjà entendus :  « agent secret d’amour » ou « médicament des filles« .

En fin de compte, vous admettrez qu’un homme, un vrai doit toujours avoir plusieurs prénoms !
Il semble même que les sorciers et les féticheurs ont des noms spéciaux. Mais je suis trop peureux pour m’aventurer sur ce terrain… Je veux vivre longtemps moi !

Comme nous sommes au siècle de l’égalité femmes-hommes, il est certain que les femmes ont, elles aussi, leurs différents prénoms et surnoms.
J’espère vivement un billet réponse d’une mondoblogueuse pour nous livrer les secrets des surnoms féminins !
Mesdemoiselles, mesdames, à vos claviers…

Par Roger Mawulolo [facebook] [twitter]

À propos de l'auteur

Mawulolo

Ingénieur Informaticien de formation, ma passion pour la communication appuyée par des compétences et des expériences me permettent de travailler, aujourd'hui, dans la communication. Les politiques, stratégies et projets Jeunesse sont également mes dadas. A ce titre, je suis le coordonnateur de l'action Jeunesse" d'une communauté regroupant 35 associations, venant de 24 pays, réparties en Europe, en Afrique, en Amérique latine, dans l'Océan indien et dans le Pacifique. Sur ce blog personnel, je me livre à l'exercice de l'écriture, qui est aussi une de mes passions.

Archives par auteur

6 Commentaires

    1. Ah 😀
      Tu n’as pas lu dans le billet que des fois ces prénoms doivent rester secrets pour que l’ennemi ne réussisse pas à nous abattre ?
      Vaux mieux le secret pour mieux abattre l’ennemi…

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *