Euro 2016 : le football et l’alcool ne font pas bon ménage

L’Euro 2016 a, à peine, commencé que des violences hors et dans les stades font déjà des blessés graves. Les supporters russes et anglais, visiblement éméchés, ont été les premiers à s’illustrer négativement à Marseille. Décidément l’alcool et le football ne font pas bon ménage, surtout pour les supporters dans les tribunes et en dehors.

Image d'illustration - Hooligans encadrés par la police

Image d’illustration – Hooligans encadrés par la police

Dans mon pays, (je traduis comme je peux), on dit que « souvent celui qui veut t’insulter, mais qui manque de courage, se saoule avant de passer à l’acte ». Comme cela, il se trouvera un prétexte et déclarera avoir agi sous l’effet de l’alcool. On peut donc penser que l’alcool a été un prétexte pour ces hooligans qui avaient prémédité leurs actes.

Saoul et violent comme un supporter Russe

J’ai été vraiment choqué par la vidéo qui montrait un pseudo-supporter asséner un coup de chaise sur la tête d’un autre dans des escaliers à Marseille.

Selon les commentaires, tout a commencé par une provocation des supporters russes éméchés à l’endroit des Anglais attablés dans un bar. L’effet de l’alcool aidant, même les Anglais pacifiques ou du moins calmes avant cette provocation, ont riposté. La part d’alcool consommée par ces supporters a donc fait son effet de catalyseur.

En réalité, les provocateurs qui sont à l’origine des troubles ne sont pas des supporters. Ce sont juste des délinquants venus spécialement pour semer le désordre et la violence. Plusieurs articles nous montrent que des « Russes » déclarent être venus démontrer que les Anglais sont des fillettes. Une preuve de préméditation. On peut dire que l’expression « saoul et violent comme un supporter Russe » vient de naître. L’histoire de l’Euro 2016 en restera marquée.

La réaction de la police française a été vraiment efficace. Mais je pense que beaucoup d’Africains, et je suis franc, se sont quand même dit qu’il aurait fallu envoyer sur ce terrain les polices africaines pour que ces délinquants comprennent qu’on ne s’amuse pas avec la vie de paisibles supporters venus faire la fête du football. Allez savoir pourquoi les populations africaines jugent leurs polices aptes à servir dans ce cas. On dit vulgairement que c’est parce que les Blancs aiment trop les affaires de droits humains que toutes ces choses se passent, surtout les cas de récidive.

Les populations des villes d’accueil ont peur

Les populations des villes accueillant les matchs de l’Euro 2016 doivent actuellement être dans une réelle psychose, surtout celles qui accueillent les équipes de la Russie et de l’Angleterre. Pourront-elles laisser leurs enfants aller au stade ou se promener dans les rues ? Les parents auront-ils encore le courage d’aller au stade ou dans les « fan zones » avec des enfants ?

On croit savoir aussi que, malgré les 3 000 supporters déjà fichés comme dangereux et interdits de séjour en France durant l’Euro, d’autres tout aussi violents, ont pu passer les frontières terrestres et contourner les contrôles de police.

Déjà qu’avec la peur liée aux risques d’attentats terroristes, certaines populations avaient des appréhensions quant au bon déroulement de cette Coupe d’Europe de football…

Les franges des populations qui espéraient des affaires florissantes se voient privées d’une bonne partie des bénéfices espérés. Surtout que la vente d’alcool est désormais interdite dans les périmètres sensibles selon un arrêté ministériel.

Cela peut servir au terrorisme

Personnellement je me dis que ces affrontements entre supporters peuvent être une diversion avant un attentat terroriste. Quand on voit comment des terroristes se sont infiltrés parmi les migrants fuyant la guerre, c’est tout à fait dans leurs cordes.
J’espère vivement me tromper.

 

Les sanctions envisagées par l’UEFA, pouvant aller jusqu’à la disqualification des équipes anglaise et russe, semblent extrêmes mais cela peut devenir une nécessité même si ce sont les joueurs qui en seront les grands perdants alors qu’eux n’ont rien fait de mal.
L’Allemand Goethe avait certainement eu raison de dire « j’aime mieux commettre une injustice que tolérer un désordre« . Moi même je serai d’accord avec lui pour ce cas précis !

Mes compassions aux blessés innocents et vivement que cette violence cesse pour que la fête soit belle.

Par Roger Mawulolo (Facebook | Twitter)

À propos de l'auteur

Mawulolo

Travaillant dans le domaine des TICs (Ingénieur Informaticien) dans un organisme international africain, il me semble au fil des ans que je deviens accro à l'écriture et à la communication. Que ce soit sous forme d'articles ou de commentaires sur le web, de présentation radio ou de spectacle, je m'y sens de plus en plus comme un poisson dans l'eau. Je suis un africain né sur le continent noir et y vivant. J'aime traiter de politique, de société et aussi de sport. Au delà, la gestion de programme Jeunesse est mon dada. A ce titre, je suis le gestionnaire actuel des projets "Jeunesse" d'une communauté regroupant 35 associations, venant de 24 pays, réparties en Europe, en Afrique, en Amérique latine, dans l'Océan indien et dans le Pacifique

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *