Tricherie camerounaise

Pour ceux qui le savent, j’ai séjourné au Cameroun en janvier. Beaucoup se demande ce que je suis allé faire. Je vous dis la vérité aujourd’hui : j’y étais pour défendre ma candidature au poste de sélectionneur de l’équipe nationale « A » du Cameroun, les Lions indomptables. Ils en ont choisi un autre (Hugo Broos) pourtant je remplissais toutes les conditions. Si ce n’est pas de la tricherie camerounaise (africaine), je ne vois pas ce que ce serait.

Pourquoi faites-vous les étonnés alors que moi aussi je répondais aux critères ?
Parcourons les un à un et vous verrez. Ne me dites surtout pas que mes raisons sont teintées de mauvaise foi. Ne voit-on pas des ministres avec des conditions pareilles à celles que je vais avancer ? Il parait même que le fils de Michel Platini est à un grand poste quelque part grâce aux relations et actions de papa. Et pourquoi pas moi alors coach des Lions? Parce que mon père est un célèbre inconnu ? D’ailleurs, il est même déjà mort.

Être de nationalité camerounaise ou étrangère

Je ne suis pas Camerounais mais étranger donc je satisfait au critère de nationalité. Qui vous a dit qu’il faut un Européen ? On a juste dit Camerounais ou étranger donc je suis apte de ce côté là.

Être de bonne moralité

Qui ici ose douter de ma moralité ? Personne. Quand bien même certains détracteurs veulent travestir l’essence de mes billets « Et Dieu créa les Sénégalaises » et « Chéri…tu es le plus beau…viens me prendre », ma moralité n’est pas douteuse. Je ne suis ni corrupteur, ni corrompu, ni corruptible, ni pervers. Mon casier judiciaire est blanc et vide. Même pas de condamnation pour un délit mineur. Je suis bon pour le service.

Être physiquement apte et en bonne santé

Même ça se voit à l’œil nu et pas besoin d’un microscope. Un grand gaillard comme moi culminant à 186 centimètres du sol avec un poids de 95 kilos. Que demandez-vous de plus ? Mes bilans cardiaques et sanguins sont propres. Je suis costaud comme un Bafia (une ethnie du Cameroun) et je fais régulièrement du sport. Je suis donc au point pour l’affaire.

Avoir une forte personnalité

C’est trop facile à démontrer. Si j’arrive à «affronter» et à «résister» à des blogueurs camerounais comme Ecclésiaste Deudjui, Fotso Fonkam ou encore Yves Tchakounté sans oublier ceux venant d’autres pays dans le monde, c’est que j’ai une forte personnalité. Même quand je n’apparais pas dans les pépites de Réné Jackson, ma forte personnalité me permet de rester zen contrairement à d’autres.
Même les Pasteurs et religieux, je les attaque donc point besoin de vous faire un dessin. J’ai même envisagé prendre la place de Joseph Blatter.

Avoir une crédibilité et jouir d’une reconnaissance nationale et internationale

Je connais des blogueurs venus du monde entier et je les ai rencontré à Dakar lors de la formation 2015. On me connait partout dans le monde et j’ai visité beaucoup de pays. Où est donc le problème ?

Avoir une expérience professionnelle dans les clubs d’élites, dans les clubs professionnels ou dans les sélections nationales

J’ai de l’expérience professionnelle en tant que supporter et coach (des grands clubs professionnels comme le Paris Saint Germain, le Réal Madrid, Manchester United et Bayern de Munich) depuis mon salon, sur les sites web, forums de discussion et devant la télé. Ça vaut son pesant d’or non ?
Pour les sélections nationales, je suis fréquent au stade depuis des années aux matchs des Éperviers du Togo, des Lions du Sénégal et bien d’autres nations.

Avoir une bonne connaissance du football africain

Depuis 1984, j’ai suivi toutes les Coupes d’Afrique des Nations à la télévision. J’ai lu beaucoup sur le football africain. Je dénonce aussi souvent les pratiques de Hayatou, l’inamovible Président de la Confédération africaine de football (CAF). Vous n’osez donc pas dire que je ne connais pas le football africain.

Être entraîneur de football de haut niveau titulaire des diplômes fédéraux ou étrangers obtenus à la suite des formations continues (Licence A, Licence Professionnelle ou tous autres diplômes reconnus équivalents)

Licence professionnelle c’est licence professionnelle. J’ai une Licence Professionnelle et même un Master Professionnel aussi dans mon domaine d’activité. Je les ai obtenu en formation continue. Quand au haut niveau, je le côtoie depuis mon salon devant ma télé et dans les forums sur internet en dénigrant les coaches et les joueurs des grands championnats. Les cours à distance permettent de valider des diplômes européens depuis l’Afrique; pourquoi donc suivre des matchs de haut niveau  à distance ne me permettrait pas aussi d’avoir un haut niveau en football?
Souvent même mes choix sont plus justes que ceux de José Mourinho (ex-coach de Chelses) et de Luis Van Gaal (Manchester United).

Avoir un bon palmarès (trophées ou titres nationaux et internationaux remportés comme joueur ou entraîneur de club ou entraîneur national)

J’ai remporté avec l’équipe de mon entreprise des trophées de tournoi inter-entreprises, ça fait donc national. Et comme à ces tournois, ont aussi participé des joueurs des différents pays africains voire européens, ces trophées sont internationaux. D’ailleurs l’entreprise où je travaille est une multinationale sise au Sénégal alors que je suis Togolais donc mes titres sont internationaux. Critère donc rempli.

Être disposé à résider en permanence au Cameroun

Pour avoir passé plus d’une semaine à Bonabéri, je sais que je peux vivre au Cameroun. A Bonabéri (un quartier de Douala), la musique des bars me réveillait à 6 heures du matin et ne s’éteignent qu’à 3 heures le lendemain matin. L’odeur des bacs Hysacam ne me dérangeait pas du tout. Je peux même prendre un bendskin (taxi-moto) sans problème. Je suis tout à fait disposé à supporter ça pour le bonheur des Lions et du peuple camerounais.

Avoir une bonne connaissance de l’outil informatique (logiciels : Word, Power Point, Excel…)

Ce côté c’est simple, je m’y connais et j’ai des certifications dans le domaine. Ingénieur informaticien de mon état et blogueur, je suis à l’aise avec l’outil informatique.

Avoir une parfaite connaissance de la langue française et/ou anglaise

Je sais bien parler Français, je me débrouille en Anglais mais encore mieux je « speak well » le Camfranglais. Quand on sait chanter « Coller la petite » du Camerounais Franko, c’est qu’on maitrise l’argot du Cameroun, non? Mon frère, tu ignores quoi?

Avoir un bon carnet d’adresses dans le milieu professionnel

Le milieu professionnel du football, j’y connais beaucoup de gens par presse et sites internet interposés. Avec internet je sais comment tous les joindre. J’ai un bon carnet d’adresses électroniques piquées sur les sites des clubs professionnels.

Pour toutes ses raisons, c’est moi qu’on aurait dû choisir pour rendre leur notoriété aux Lions indomptables qui ont fini d’être domptés partout où ils passent. Si j’avais des bonnes relations dans les hautes sphères, on m’aurait choisi.
Je suis sûr que c’est Hayatou qui a milité contre moi car moi je dénonce souvent ces actions. Mais ces temps-ci, il m’a épaté hein. La justice américaine et la FIFA ont épinglé tout un beau monde mais pas lui. Comment a t-il fait?
Tout montre que je n’ai pas le savoir-faire du frère Issa mais ce n’est que partie remise, je postulerai encore la prochaine fois car j’aime trop le Cameroun.

Impossible n’étant pas camerounais, devenir leur coach aussi ne devrait pas l’être.

Par Roger Mawulolo (Facebook / Twitter)

À propos de l'auteur

Mawulolo

Travaillant dans le domaine des TICs (Ingénieur Informaticien) dans un organisme international africain, il me semble au fil des ans que je deviens accro à l'écriture et à la communication. Que ce soit sous forme d'articles ou de commentaires sur le web, de présentation radio ou de spectacle, je m'y sens de plus en plus comme un poisson dans l'eau. Je suis un africain né sur le continent noir et y vivant. J'aime traiter de politique, de société et aussi de sport. Au delà, la gestion de programme Jeunesse est mon dada. A ce titre, je suis le gestionnaire actuel des projets "Jeunesse" d'une communauté regroupant 35 associations, venant de 24 pays, réparties en Europe, en Afrique, en Amérique latine, dans l'Océan indien et dans le Pacifique

Archives par auteur

8 Commentaires

  1. C’est vrai que tu remplissais tous les critères Roger. Mais tu as commis une grosse erreur: tu as apporté une casier vide. Tu crois que les gens vont te voter sans avoir rien bu ? La prochaine fois viens avec plusieurs casiers, pleins de bière, et ta nomination passera comme une lettre à poste…

  2. ahahahahahahaha Mawulolo tu es un malade. tu ferais d’abord mieux d’aller t’échauffer à la tête de la sélection togolaise. Et si tu réussis à gérer Adebayor, on pourra voir si on peut enlever Broos pour te mettre à sa place 🙂 🙂 🙂 🙂

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *