Ces chauffeurs « débutantes » de Dakar

En lisant le billet de Salma titré « Tu fais comme… et puis quoi ? », qui traite de certaines discriminations faites aux femmes, je me suis souvenu d’un constat que j’ai fait. Ce qui m’inspire mes écrits du jour se résume en ces termes: certains hommes profitent indûment des inscriptions « Attention débutante » initiées par les nouvelles conductrices de Dakar.

 Photo : carmudi.sn

Photo : carmudi.sn

Reconnaître un(e) débutant(e)

Dès qu’on voit un véhicule faire des manœuvres assez bizarres, on se dit que c’est une débutante. Et, de loin, on voit le papier en format A4 collé à l’arrière indiquant « Débutante ».

Souvent le véhicule s’arrête en pleine circulation. Le conducteur a raté son changement de vitesse et le moteur s‘est arrêté au beau milieu de la route. Alors s’en suit un concert de klaxons de la part des autres conducteurs. Le conducteur commence par suer de grosses gouttes et on le voit chercher à redémarrer sa voiture avec des manœuvres désordonnées. Quand il aura fini de démarrer son moteur, on entend un fort roulement de moteur car il a d’abord oublié de se mettre en première avant d’appuyer sur l’accélérateur. Le moteur vrombit. Je rappelle même qu’avant de faire tout cela, le conducteur a oublié de mettre ses feux de détresse.

Un autre cas très fréquent est de voir la voiture dévaler une pente en marche arrière. Vous serez surpris de constater que ce n’est pas une manœuvre volontaire, c’est juste que la maîtrise du démarrage en côte n’est pas assurée.

La discrimination

Malgré l’inscription « Débutante », on peut voir un homme au volant. On peut donc s’imaginer deux situations :

  • soit c’est la voiture qui est débutante elle-même, mais souvent vu leur état on en doute car elles ne sont pas neuves
  • soit le véhicule appartient à son épouse ou à sa sœur.

La vérité est que le conducteur veut leurrer son monde car pour lui un homme, un vrai, ne peut pas montrer qu’il est débutant en conduite. Et le stratagème trouvé est de faire croire que le véhicule appartient à une femme débutante en conduite.

Quelqu’un m’a déjà dit, pour rire, qu’un homme étant une personne, il peut mettre « débutante » (personne débutante) sur sa voiture.

Ça m’a fait juste sourire.

La discrimination envers les femmes prend des formes très subtiles maintenant qu’elles commencent par connaître leurs droits.

 

À propos de l'auteur

Mawulolo

Travaillant dans le domaine des TICs (Ingénieur Informaticien) dans un organisme international africain, il me semble au fil des ans que je deviens accro à l'écriture et à la communication. Que ce soit sous forme d'articles ou de commentaires sur le web, de présentation radio ou de spectacle, je m'y sens de plus en plus comme un poisson dans l'eau. Je suis un africain né sur le continent noir et y vivant. J'aime traiter de politique, de société et aussi de sport. Au delà, la gestion de programme Jeunesse est mon dada. A ce titre, je suis le gestionnaire actuel des projets "Jeunesse" d'une communauté regroupant 35 associations, venant de 24 pays, réparties en Europe, en Afrique, en Amérique latine, dans l'Océan indien et dans le Pacifique

Archives par auteur

1 Commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *