avril, 2015

Reconnaître sa défaite électorale, exploit en deçà du Sahara, normal au-delà

Tout le monde s’accordait à dire que l’issue de l’élection au Nigeria serait sanglante avec beaucoup de contestation voire des morts. Et surtout on craignait qu’aucun des deux protagonistes, Goodluck Jonathan et Muhammadu Buhari, ne reconnaisse facilement sa défaite. Le président sortant a donc surpris son monde et surtout les médias.