Pendant ce temps, Dakar est toujours en Amérique latine …

Pendant que nous sommes tous Charlie et que nous pleurons les deux mille morts, victimes de la secte islamiste Bokko Haram, le rallye jadis appelé Paris-Dakar se déroule en Amérique latine. Il se nomme désormais « Dakar » tout simplement.
Les raisons qui ont poussé les organisateurs à procéder à cette délocalisation sont les mêmes que celles qui nous font « hashtaguer » aujourd’hui #NousSommesCharlie ou encore #BringBackOurGirls.
Les premières menaces djihadistes et terroristes sur cet évènement sportif datent des années 2000 et ont finalement obligé les organisateurs à le délocaliser en Amérique latine depuis 2009.

Thierry Sabine, le créateur du rallye

Thierry Sabine, le créateur du rallye

Pensé en 1977, créé en 1978 et débuté en 1979, ce rallye qui regroupe motos et autos a faisait le bonheur des populations africaines surtout parce ça boostait le tourisme et le commerce dans les localités concernées par le passage. Il permettait aussi à certains petits Noirs de villages reculés de voir de temps en temps des Blancs d’assez près comme le dit le groupe Sexion d’Assaut dans son chant «A cœur ouvert».
Thierry Sabine, son principal créateur du rallye a laissé sa vie dans l’édition 1986 lors d’un accident d’hélicoptère. Il se serait retourné plusieurs fois dans sa tombe s’il savait qu’à cause de la bêtise humaine (menace islamiste et terroriste), son bébé a changé de continent.
africain devenu sud-américain, même l’immigration ne fait pas mieux en termes de rapidité de naturalisation.

Déjà à partir de l’édition 2000, le parcours fut modifié plusieurs fois et en 2008, le rallye n’a pu tenir. La faute à des menaces d’attentats terroristes identifiées par les autorités françaises et les services américains. Depuis cette année, plus rien ne sera comme avant dans la vie du rallye, ni des populations qui vivent sur le trajet qu’il empruntait surtout en Afrique. Il est aussi utile de préciser qu’en 1992, le rallye a plutôt relié Paris au Cap.

Le trajet du Dakar en Afrique

Le trajet du Dakar en Afrique

Au Sénégal, non loin de Dakar, l’arrivée du Dakar était constatée près du Lac Rose. Ce qui a fait fleurir des entreprises hôtelières et culturelles dans cette zone située à une trentaine de kilomètres de la capitale. Le profit pour la population s’étendait jusqu’à Dakar où les hôtels étaient pleins durant les périodes entourant l’arrivée du rallye.
Depuis que la menace islamiste a fait délocaliser le rallye, beaucoup de ces entrepreneurs sont tombés dans la misère ou dans la récession. D’autres ont dû trouver d’autres sources de revenus et d’autres activités. Depuis 2009 donc, le rallye se déroule en Amérique latine, en Argentine, au Pérou, en Bolivie et au Chili.

Apparemment les organisateurs ont eu le nez creux en procédant à cette délocalisation, car on voit que depuis ce temps la menace terroriste s’est accentuée et confirmée. Elle est même devenue une réalité : le Mali, la Libye, le Nigeria peuvent témoigner et ce n’est pas l’Algérie qui nous démentirait.

Espérer que le Dakar redevienne à Dakar semble être désormais une utopie au point où même les journaux du pays de la Téranga n’en disent plus rien quand cela débute en Amérique latine.

Pour tout ça #JeSuisCharlie et je vais le demeurer, je demande de #BringBackOurGirls, je dénonce #Baga2000, je……, je ……..

 

 

À propos de l'auteur

Mawulolo

Travaillant dans le domaine des TICs (Ingénieur Informaticien) dans un organisme international africain, il me semble au fil des ans que je deviens accro à l'écriture et à la communication. Que ce soit sous forme d'articles ou de commentaires sur le web, de présentation radio ou de spectacle, je m'y sens de plus en plus comme un poisson dans l'eau. Je suis un africain né sur le continent noir et y vivant. J'aime traiter de politique, de société et aussi de sport. Au delà, la gestion de programme Jeunesse est mon dada. A ce titre, je suis le gestionnaire actuel des projets "Jeunesse" d'une communauté regroupant 35 associations, venant de 24 pays, réparties en Europe, en Afrique, en Amérique latine, dans l'Océan indien et dans le Pacifique

Archives par auteur

2 Commentaires

  1. Intéressant tout ça, c’est un aspect de l’actualité qui m’est complêtement passé au dessus de la tête. Enfin, on pourra au moins dire que ça aura aidé à nous rapprocher de l’amérique latine. Le mieux étant l’ennemi du bien…

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *